Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Catholille - La Tradition catholique à lille

La nécessité de s'instruire de sa foi

Publié le 8 Janvier 2008 par lerosaire in SPIRITUALITE

Supposons que nous ayons appris un excellent catéchisme durant notre enfance. Supposons que nous nous en souvenions très bien, parce que nous avons le souci de le relire de temps en temps. Cela est-il suffisant ? Il faut répondre énergiquement : Non !

On nous a enseigné des mathématiques à l’école primaire. Lorsque nous sommes entrés au collège, a-t-on considéré ces connaissances mathématiques comme suffisantes ? Non. Notre intelligence s’étant développée, on nous a enseigné les mathématiques de façon plus approfondie.

Cela a-t-il été considéré comme suffisant lors de notre entrée au lycée ? Non. Notre intelligence s’étant encore développée, il fallait mieux.

Le processus s’est-il arrêté dans l’enseignement supérieur ? Non encore. Notre intelligence parvenant à maturité, il lui fallait désormais les connaissances mathématiques proportionnées.

 

Devoir d’instruction

Eh bien ! notre intelligence s’est également développée en ce qui concerne les problèmes religieux. Nous ne les abordons plus comme quand nous avions 10 ans. Au fil de la vie, nous avons considérablement élargi notre champ de conscience religieuse.

Il est donc absolument anormal que, quand notre intelligence a atteint les 20 ans, 30 ans, 40 ans, etc., nos connaissances religieuses soient restées obstinément bloquées à l’âge de 10 ans.

Nous avons le grave devoir de nous instruire religieusement en proportion de notre instruction profane et de nos responsabilités personnelles, familiales et professionnelles.

 

Le monde nous regarde

Ce devoir d’instruction religieuse, nous l’avons d’abord par rapport à nous-mêmes. La plupart des gens perdent la foi ou se réfugient dans un fidéisme malsain parce qu’ils ne savent pas résoudre des objections pourtant assez simples, mais que le catéchisme élémentaire n’avait pas forcément vocation à traiter.

Ce devoir d’instruction touche particulièrement les parents, qui sont par fonction les premiers et principaux éducateurs de leurs enfants. Or, l’expérience montre (et le bon sens confirme) que pour enseigner correctement, il faut savoir, et savoir beaucoup.

Ce devoir d’instruction touche aussi particulièrement tous ceux qui ont un rayonnement social (professionnel, mondain, associatif, etc.). Le monde nous regarde. Il attend de nous une parole de vérité. Si, par notre ignorance, nous y faisons obstacle, nous sommes coupables.

 

S’instruire pour vaincre

Alors, il faut s’instruire. Ne pas le faire serait se mettre dans l’occasion de pécher par ignorance de ce que nous devrions savoir, par injustice vis-à-vis des ignorants.

On peut s’instruire de mille et une façons. La première et la plus simple est évidemment d’avoir chez soi des ouvrages d’instruction religieuse et de les lire (et étudier, et relire).

Il existe aussi (c’est plus facile pour certains) des cours de catéchisme pour adultes. Ceux-ci ne sont pas réservés aux catéchumènes. Tous sont invités à les suivre.

On peut aussi écouter des conférences, des sermons, soit directement, soit enregistrées, suivre des sessions, des retraites.

Bref, il y a de multiples moyens, adaptés à chaque cas personnel, mais un seul but : la connaissance de la foi nécessaire pour aller nous-mêmes au Ciel, et pour guider vers le salut les âmes que la Providence met sur notre chemin. 

« La vie éternelle, c’est qu’ils vous connaissent, vous le seul vrai Dieu, et celui que vous avez envoyé, Jésus-Christ » (Jn 17, 3).



source Apologétique - La Porte Latine

Commenter cet article